Nous Contacter           

       

Slide 2.jpg

Un gigantesque incendie s’est déclaré dans le bidonville de Parola à Manille durant la nuit du 7 au 8 février 2017. C’est justement dans cette zone que les Salvatoriens, avec leur ONG locale Puso sa Puso, mènent le programme ALSA BUHAY, une combinaison holistique des programmes d’éducation alternative pour venir en aide aux enfants et familles.

Ce n’est pas la première fois qu’un incendie ravage le bidonville et les causes ne sont jamais élucidées : il peut s’agir d’un accident, vu que les maisons sont construites avec de mauvais matériaux inflammables et l’utilisation de poêles et de bougies pour réchauffer et éclairer est très répandue. Mais, il peut s’agir aussi d’un acte délibéré. C’est un miracle qu’il n’y a eu aucune victime cette fois-ci vu que l’incendie s’est déclenché tout près d’un dépôt de GPL (gaz de pétrole liquéfié) qui a explosé. Toutefois, plus de 8 500 habitants ont perdu leurs maisons et leurs biens, selon des estimations officielles. Parmi eux se trouve un nombre de bénéficiaires des programmes salvatoriens en cours : les maisons de 38 familles de bénéficiaires passés et présents de ALSA BUHAY ont été complètement ou partiellement détruites ; ils ont perdu tous leurs biens.

Les communautés salvatoriennes locales ont immédiatement répondu et aidé l’équipe de Puso sa Puso à rassembler et distribuer des biens de première nécessité tels que la nourriture, les vêtements, les produits d’hygiène, les médicaments et la literie. Le jour même de la catastrophe, la situation et les besoins les plus urgents ont été identifiés et rapportés à SOFIA qui a immédiatement sollicité l’organisation catholique irlandaise Misean Cara pour un financement d’urgence. Heureusement, l’organisation a répondu positivement à la demande et octroyé € 8 380,- rapidement. Avec les dons locaux et les cadeaux en nature reçus de la communauté salvatorienne d’Amadeo, cette somme aidera à financer au moins les premières aides désespérément attendues. Les Salvatoriens de la place ainsi que l’équipe de Puso sa Puso ont été très touchés par le soutien généreux dépassant même l’aide fournie en 2015 lorsqu’un incendie similaire a ravagé ce même bidonville de Parola.

Les bénéficiaires directes du soutien salvatorien sont 80 familles, dont 320 enfants, adolescents et leurs parents/tuteurs vivant dans ce bidonville et qui ont totalement ou partiellement perdu leurs maisons. Parmi eux se trouvent 40 enfants et adolescents participant aux activités de Puso sa Puso ou des anciens élèves. Les cours et la plupart des activités du programme ont repris peu de temps après la catastrophe, en partie dans des locaux de fortune et à l’intérieur du centre de subsistance parce que le container dans lequel les cours étaient dispensés est utilisé maintenant comme entrepôt pour le peu de biens que les familles ont pu sauver de l’incendie. Les bénéficiaires indirects sont les autres habitants du bidonville, environ 60 000 personnes, et en particulier les 5 000 personnes qui sont restés à proximité de la zone sinistrée.

Au-delà des besoins immédiats, le manque temporaire de maisons et la précarité des conditions de vie de ces 80 familles constituent toujours les problèmes majeurs qui devront être abordés le plus tôt possible. (Il ne peut pas avoir un nombre plus élevé de familles dû au nombre limité du personnel volontaire disponible). Étant donné que la majorité des gens veulent reconstruire leurs maisons là où elles se trouvaient auparavant, Puso sa Puso évaluera la demande et suggèrera les meilleures solutions. Au besoin, SOFIA contactera d’autres donateurs pour le financement de cette seconde étape.

Heureusement qu’une petite mais significative lumière brille à travers ces énormes nuages sombres : une semaine après l’incendie, Puso sa Puso a obtenu une reconnaissance importante du Ministère nationale de l’éducation pour les meilleures pratiques et l’enseignement de haute qualité que l’ONG fournit dans le cadre des Systèmes d’apprentissage alternatif. Une annonce réconfortante et une appréciation du travail fructueux et de l’engagement dévoué que les Salvatoriens impliqués et leur équipe ont démontré au cours des sept dernières années et continuent à le faire en dépit des difficultés et urgences interminables!

Manila-2
IMG-20170213-WA0005
Wiederaufbau-Manila
Manila-1
Manila-3
Leben-zwischen-Schutt-und-Asche
Kinder-in-Brandruinen
Kinder-durchwhlen-Brandschutt
Brandschutt-blockiert-die-Strassen
Die-Menschen-haben-trotz-allem-ihre-Lebensfreude-nicht-verloren

 

Franciscus Jordan

Tant

que la Reine du ciel et de la terre n’est pas honorée en tout lieu, tu ne peux pas te permettre un instant de repos.

Salvatoriens dans le Monde

Angleterre  Albanie  Allemagne  Australie  Autriche  Bélarus  
Belgique  Brésil  Cameroun  Canada  Colombie  Comores  
Congo  Écosse  Équateur  Espagne  États-Unis  Guatemala  
Hongrie  Inde  Irlande  Italie  Mexique  Monténégro  
Mozambique  Philippines  Pologne  République_Tchèque  
Roumanie  Russie  Slovaquie  Sri_Lanka  Suriname  
Suisse  Taiwan  Tanzanie  Ukraine  Venezuela